Thyia de Sparte – Début du roman

Lire le début du roman historique « Thyia de Sparte ».
Le désir de venger la mort de son frère tendrement aimé conduit Thyia, jeune citoyenne spartiate, à rejoindre l’armée sous les traits du serviteur d’Anaxagore, guerrier flamboyant, quelle hait de tout son cœur parce quelle le pense coupable de ce meurtre. Lire la suite

Share

Premier chapitre de « Moi, SPORUS, prêtre et putain ».

Lisez ou téléchargez le premier chapitre du roman de Cristina Rodríguez : « Moi, Sporus, prêtre et putain ». Lire la suite

Share

Visite au sanatorium « hanté » de Aigües De Busot

Aujourd’hui, j’ai visité, avec trois compagnons courageux, le sanatorium supposément hanté de Aigües De Busot, dans la province d’Alicante, en Espagne. Lire la suite

Share

Question de lecteur : Quelle est la bonne longueur pour un roman ?

Existe-t-il une bonne longueur pour un roman ?
Est-ce que j’en fais trop ? Ou pas assez ? Lire la suite

Share

MOI, SPORUS (Calmann Levy, Imperiali Tartaro & SG éditions)

Vous pensiez ne pas avoir de chance ? Détrompez-vous ! Dites-vous bien que, quel que puisse être votre degré de poisse, ce n’est rien, à côté de la guigne qui poursuit Sporus depuis sa venue au monde ! Né esclave, enfant abusé vendu aux pires débauchés de Subure, donné comme prêtre prostitué à un culte oriental pour finir castré et … Lire la suite

Share

ABCDaire Cristina Rodriguez par Gérard Collard (La griffe noire)

Une présentation des enquêtes de Kaeso le prétorien par Gérard Collard (La griffe noire)  

Share

« Le baiser du banni » – Cristina Rodríguez chez les déblogueurs (vidéo)

Une présentation vidéo du roman « Le baiser du banni » et un coup de coeur surprise de l’auteur ^____- Lire la suite

Share

L’Aphrodite profanée- Les enquêtes de Kaeso le prétorien ( Éditions du Masque)

QUATRIÈME DE COUVERTURE : Troisième opus des enquêtes de Kaeso le prétorien. À Rome, des enlèvements d’enfants créent un vent de panique au sein de la noblesse. Kaeso fait tout son possible pour mettre la main sur les rançonneurs mais ceux-ci prennent un malin plaisir à leur filer entre les doigts avec la rançon. Comme l’enfant est toujours rendu sain … Lire la suite

Share