Nos chats ne sont pas nos enfants

chatarticletina

L’anthropomorphisme fait des ravages et nous n’en sommes pas toujours conscients. Vouloir traiter des chats comme des enfants, leur prêter des sentiments, des réactions ou un mécanisme de pensée humains les stresse, et les rend malheureux, voire agressifs ou, à l’inverse, peureux. Lire la suite

Share